menu
close search popup

Fourchettes pourries chez le cheval : Comment les soigner ?

Auteur : NdK

Le 19/01/24

Lectures : 679

      Pied noir, mauvaises odeurs, le sabot du cheval demande une attention particulière au risque de provoquer le fameux problème de pourriture de fourchette chez le cheval.

Pied noir, mauvaises odeurs, le sabot du cheval demande une attention particulière au risque de provoquer le fameux problème de pourriture de fourchette chez le cheval.

La fourchette pourrie est un phénomène à prendre au sérieux car elle peut entrainer une boiterie et report sur les autres membres, voire un impact irréversible sur la structure du pied et donc sur la santé et sur le bien être mental et physique du cheval.

Avant d'entrer dans le détail, qu'est ce que la fourchette de sabot de cheval ? Si vous n'êtes pas au clair, il s'agit d'une zone en contact direct avec le sol lors des appuis talon, présentant un relief en forme de "V" vers l'arrière sous les sabots du cheval.
L'intérieur du "V" comporte une lacune médiane. L'extérieur est bordé par une lacune latérale.
Avec leur structure souples, les fourchettes jouent le rôle d'amortisseur quand le cheval se déplace. Elles demandent un entretien simple mais régulier. L'objectif est éviter toute infection ou tout symptôme de fourchette cheval qui s'effrite, de fourchette cheval qui se décolle voire d'infection bactérienne conduisant à une dégradation générale de l'état du pied du cheval. D'où l'importance de soins réguliers.

Fourchette de sabot de cheval

En poursuivant la lecture de cet article, vous verrez comment prendre soin des fourchettes de son cheval. Vous allez apprendre :

  • à reconnaitre ces symptômes de fourchette pourrie et comprendre les mécanismes avant d'agiret soigner les fourchettes pourries ;

  • à prévenir les fourchettes pourries ;

  • à les soigner pour éviter les complications et risques associés.

1. Comment savoir qu'une fourchette est pourrie ?

Quelle pathologie, c'est-à-dire causes, mécanismes et symptômes, sont associées à la fourchette cheval pourrie ?

Comment doit être la fourchette du sabot d'un cheval ?

Une fourchette saine de cheval est d'aspect blanche, de surface lisse, souple et exempt de toute déformation. Autres particularités qui ne se voient pas à l'oeil nu, elle est sans odeur et plutôt dure.

Fourchette de cheval saine

Quels sont les symptômes des fourchettes pourries ?

A l'inverse, une fourchette pourrie présente les symptômes suivants :

  • pied noir très foncé ;

  • mauvaises odeurs ;

  • sole de faible épaisseur ;

  • fourchette qui devient molle ;

  • qui présente des trous ;

  • fourchette qui s'effrite, qui se décompose.

Fourchette pourrie

Au moindre doute, faire appel à un vétérinaire équin ou à un maréchal ferrant.

De même en cas de pied sensible, le sabot devient cassant soit car il a été trop sec ou qu'il présente des carences alimentaires, soit à cause d'une évolution sur revêtements difficiles comme le bitume ou les cailloux. Ils sont facteurs de chocs répétés entrainant des traumatismes, notamment sur sabots non ferrés. D'où l'importance d'un bon parage !

Plutôt que de soigner le symptôme, tel un pansement sur une jambe de bois, remontons aux causes pour agir sur la source du problème.

2. Quelles sont les causes des pieds pourris chez le cheval ?

La cause principale de fourchette pourrie est l' humidité persistante, associée à d'autres facteurs comme :

Des conditionsinadaptées

  • Inadaptées au taux d’humidité naturel des sabots : milieu humide avec un cheval au pré pendant de fortes pluies l'automne. Son pied peut rester sensible même l'hiver une fois au box ;
  • Un sol trop acide ou basique trop éloigné du pH des sabots ;
  • Un terrain irrégulier entrainant une fragilisation du sabot ;

Des prédispositions

  • chez les chevaux ibériques, sujets à encasteler, un terme désignant le resserrement des talons.
  • Chevaux sensibles aux conditions d'humidité ;

  • Pathologies associées comme la fourchette fuyante.

Quelles sont les facteurs aggravants ?

  • Mauvais état des sabots (dégradé avec trou),entrainant des prédispositions à la fourchette pourrie chez le cheval ;

  • Entretien des sabots insuffisant : prendre soin de l'état des sabots demande de maintenir propre les interstices du sabot, lacunes et autres zones difficiles d'accès, voire un graissage, membres non séchés après une douche.

  • Des conditions d' humidité excessive au paddock, avec une litière humide jour et nuit, en présence de trop de fumier (surtout l'hiver quand sabot du cheval est plus sensible),à la carrière, trop de boue trop longtemps sur le terrain ;
  • Traitement contre-productif (appliquer trop tôt un protecteur type goudron qui va piéger l'humidité dans les sabots ;

  • Autres pathologies sur le sabot : trou et lacune, lié à une infection des fourmilières du sabot qui peut évoluer en abcès de sabot chez le cheval.

Quels sont les mécanismes ?

En présence de conditions défavorables (excès d'humidité) et de soin insuffisant, la fourchette a absorbé trop d'eau. Ainsi fragilisée par macération, les tissus de surface vont se nécroser. On parle alors de "fourchette échauffée". Les champignons et bactéries du sol vont migrer par la fourchette via ses faiblesses (crevasses, trous, lacunes, etc.). puis en profondeur si la situation persiste. On parle alors de "pourriture profonde de la fourchette".

L'odeur à l'origine de la pourriture de fourchetteest de la corne détériorée. Les conditions difficiles favorisent l'apparition de corne, de tissus dégradés, voire décomposés.

D'autres altérations de la fourchette sont possibles. Etre également attentif lors de problème de liaison corne - sabot pas assez robuste. Ils peuvent survenir lors d' affection comme les seimes (fissure longitudinale de la corne des sabots) ou le symptôme de la fourmilière. Cette affection est difficile à déceler et peut engendrer un abcès et des mois de traitements pour un retour à la normale.

Or, une fourchette douloureuse empêche le bon fonctionnement du pied. En effet, avec la structure lamellaire du pied du cheval (fer - corne - chair -os),la chair est fortement vascularisée. En cas d'appuis douloureux, le coussinet plantaire active plus la circulation sanguine. Le pied devient mal irrigué et il ne pourra plus porter sa charge jusqu'à rémission.

D'où l'intérêt d'être attentif et d'agir contre la pourriture des fourchettes, dès les premiers signes.C'est pourquoi, il est très important pour la santé du cheval de prévenir les problèmes de pourriture des fourchettes avec des actions depréventionet detraitement associés.

Fourchettes pourries : Quels produits de soin du pied du cheval ?

3. Soigner les fourchettes pourries

Comment soigner les fourchettes pourries chez un cheval ?

Vos préoccupation principales se décomposent donc :

  • comment bien nettoyer la fourchette cheval ?

  • quels sont les bons réflexes pour l'éviter ?

  • comment durcir la fourchette d'un cheval ?

  • Comment soigner les fourchettes pourries ?

Pour soigner la fourchette d'un cheval qui serait dégradée, voici la liste des mesures préventives :

1. Éviter le contact avec l'humidité

Vous éviterez toute exposition aux facteurs aggravants précités. La pourriture aimant l' humidité, Placez les chevaux au pré sur une litière sèche pendant les périodes les plus fraiches et humides. Pour les chevaux au box, veillez à renouveler la litière pour éviter celle souillées. Urines et crottin maintient un environnement humide et sont vecteurs de développement bactéries et champignons.

Traiter les fourchettes pourries

2. Nettoyer pour des pieds propres

Comme à chaque fois, les questions d' hygiène mêlent gestes simples et bon sens et agir rapidementt permet d'éviter des complications.

L'action principale pour éviter la pourriture de la fourchette sera de maintenir le pied du cheval propre. L'intervention minimum revient à :

  1. Curer les sabots pour évacuer les sources d' humidité : Décoller boue, paille de la litière à jusque dans les endroits les moins accessibles (glomes) à l'aide du grattoir à sabots (cure pieds),puis finir de décrotter à la brosse à pied.

  2. Sécher avec une serviette pour obtenir des sabots secs en vue d'assécher la corne. Vous pouvez attendre 30 minutes, le temps de faire votre pansage. Cela évite d'appliquer un traitement sur une zone humide et d'emprisonner les bactéries à l'intérieur.

3. Traiter les fourchettes pourries

Soins à appliquer dans une zone de pansage propre et sèche sur sabots curés :

  • Assainir : renforcer avec cataplasme de 30 min de masque d'argile, pour son effet purifiant et asséchant. Possibles ajouts à base d'huiles végétales.

  • Nettoyer avec des produits réparateurs de type solution, baume, spray au propriétés anti microbiennes et antifongiques puissantes. Ils pourront agir jusque dans les cavités profondes et étroites de la corne.

  • Garder le pied au sec : après traitement, utiliser bottes de soin, pad de protection ou même une couche culotte avec du scotch.

Une fois le sabot saint il faut, autant faire ce peu, protéger le sabot. Appliquer une pâte protectrice (traitement à base de goudron) pour empêcher les moisissures de coloniser à nouveau les fourchettes.

4. Produits conseillés pour le traitement de la fourchette pourrie

Vous êtes nombreux à rechercher une solution efficace en traitements contre la pourriture de la fourchette et soins pour obtenir un sabot sain.

La durée de guérison dépend de l'efficacité de chaque solution mise en place. Plutôt que perdre du temps à tester un remède maison contre la fourchette pourrie cheval, accompagnez les gestes d' hygiène simples déjà évoqués par un produit efficace, avec une formule dédiée, testée et approuvée. Un produit facile à appliquer facilitera une action efficace comme ce produit pour les Soins des fourchettes.

En complément, vous pouvez étudier les pistes suivantes :

  • Pansements de coton avec sulfate de cuivre ou liqueur de Villate ;
  • Biotine (complément alimentaire riche en Vitamine B8 pour renforcer l'absorption de macronutriments et renforcer les ongles fragiles et cassants ;
  • Vitamine E : elle stimule la pousse des tissus et aider les fourchettes à se reconstituer ;
  • Traitements naturels : voir spécialiste des soins naturels équins.

5. Récapitulatif des étapes à suivre pour éviter la pourriture des fourchettes

  1. Bien réaliser le soin d'entretien courant au niveau des fourchettes. Il sera l'occasion de surveiller chaque pied du cheval et débusquer toute pathologie ;

  2. Renouveler le paillage et l'adapter en fonction des saisons pour éviter le développement de champignons ;

  3. Au besoin apporter les compléments alimentaires pour éviter tout manque ;

  4. Etre vigilant sur l'état des pieds du cheval et agir en conséquence dès l'apparition de signes de fragilité ;

  5. Effectuer tout traitement préventif ou curatif indiqué (baume et autre produits) pour éviter et limiter les complications.

En cas de doute sur les soins ou de développement de bactéries ou d'une pathologie complexe, rapprochez-vous d'un spécialiste en santé du cheval.

back to top